Un arret à Moscou

le 8 décembre 2016 00:18

Top départ ! On décolle de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry dés 7h pour faire un arrêt à Bruxelle et Arriver à Moscou DME 5h plus tard.

3 contrôles de douane, 2h de décalage horaire, 1 dernier appel de nos nom avant décollage imminent. Tout s’enchaine très vite.
À peine le temps d'émerger de la brume matinal et barbouillé du voyage on se fait accueillir par une voix abrupt qui vous lance l'injonction qui efface en vous toute l'excitation d'être en Russie. сле́дующий. Паспорт. бы́стро !
Vous êtes sur le point de rentrer sur le territoire Russe et vous avez intérêt d'avoir votre visa en règle.

Pour une première expérience de la Russie, Moscou me fait rêver. Déambulant dans le centre on se confronte à d'immense bâtiment de toute les couleurs et de tout âges.

La première chose qui me marque est de retrouver les mêmes boutiques, les mêmes fastfood, les mêmes bars et les mêmes musiques qu'en France. Culture européenne bien plus marquée que je ne pensais.

En quête d’entraînement avant de s'enfoncer au plus profond de la Russie on se met en recherche d'un resto atypique avec nourriture locale et bon marché. Par les conseils de Tripadvisor on trouve un restaurant/кафе dont les avis nous décident : "Authentic Soviet Era cafe", "delicious cheburek", "cheap, for student".



Remplissez votre estomac de poisson froid, de patate, de pains sec, d'une galette remplis d'eau et de viande, arrosez le tout d'un peu de bière pour désaltérer et de vodka pour désinfecter : Браво vous venez de vous restaurer pour moins d'1€.

Pour communiquer oubliez l'anglais et faite place à vos talents de mîmes accompagnés de traduction bancale.
C'est la deuxième surprise de découvrir que l'anglais est très peu pratiqué avec les Russes rencontrés. Guichet d'information, taxi, boutique, passant, sécurité... seul la réception de l’hôtel IBIS et des jeunes dans un pub irlandais ont échangé avec nous, même en français !
Je termine ce premier article par les quelques surprises que nous a réservé Moscou.

L'immense et bruyant métro de moscou, le plus utilisé au monde avec ses 200 stations et 12 lignes...

img_slider

...un vrai palais souterrain !

img_slider

Un garde du kremlin bravant le froid. Ni son nez, ni ses jous ne semblent luter contre le vent glacial

img_slider

Alors que par le froid le portable refuse de fonctionner un homme nous nargue en sandale

img_slider

Lorsque le traffic ralentit le claquement des pneus neiges s'estompe et le vacarme s'arrête enfin

img_slider

Un homme surveille les hommages de l'opposant politique Nemtso assasiné il y a plus d'un ans devant le kremlin

img_slider

Première vodka et premier russe alignant quelques mots en Français

img_slider